50 nuances plus sombres, une « bonne » surprise

50 nuances plus sombres est la suite de 50 nuances de Grey, l’histoire du richissime Christian Grey et de sa relation compliquée, c’est le moins que l’on puisse dire puisqu’on parle de sado-masochisme, avec Anastasia Steele. Pour rappel, il s’agit de l’adaptation des désormais célèbres romans érotiques Fifty Shades de E.L. James. Si j’avais été très déçue du premier film (ma critique ici), ce deuxième volet mérite plus de considération. Certes il faut passer outre la platitude des dialogues et ne pas s’offusquer d’une mise en scène brouillonne, mais ceci étant acté, le reste du film possède de nombreux atouts:

1) Jamie Dornan fait des tractions

Oui, c’est l’argument n°1. Voir ce charmant acteur, qui incarne Christian pour celles qui ne suivent pas, à la plastique proche de la perfection en plein effort est très agréable.

2) Dakota Johnson toujours sublime

C’était elle qui évitait que le premier 50 nuances ne soit un naufrage, cette fois encore elle illumine l’histoire par son physique. Son jeu d’actrice reste limité par les dialogues, elle fait ce qu’elle peut et s’en sort pas trop mal!

3) Une bande originale de grande qualité

Vous connaissez déjà la chanson du film, interprétée par Zayn et Taylor Swift, le reste des titres romantico-sensuels est encore meilleur: Sia, Kygo, Tove Lo, The Avener, John Legend…

Clip I don’t wanna live, Zayn et Taylor Swift

4) Des décors naturels époustouflants

Je ne connais pas tous les lieux du tournage mais ça donne envie d’y aller!

5) Une sexualité accessible

Les deux amoureux s’amusent dans des jeux sexuels dont la plupart restent à la portée du commun des mortels: boules de Geisha, cunnilingus, caresses dans un lieu public…Ce deuxième volet dévoile plusieurs pratiques auxquelles Ana et Christian s’adonnent, plus d’accessoires, bref, leur sexualité est variée et donc riche 🙂 L’utilisation d’un accessoire requiert toutefois force et agilité de monsieur et grande souplesse de madame…

6) Des scènes explicites

Les scènes de sexe sont plus assumées que dans le premier où on ne voyait rien. Cette fois Jamie Dornan y met du sien et la caméra colle au plus près de l’action, ça se tripote et ça donne chaud…

Je précise que le film n’est pas un film pornographique, vous ne verrez pas de pénis en érection (ni au repos d’ailleurs), ni de pénétration, on reste sur de l’érotique soft.

7) Beaucoup d’humour

Le film ne manque pas d’humour, et c’est très agréable. C’est Ana qui a le plus de répliques amusantes, qui témoignent souvent de sa complicité avec Christian.

8) Un luxe visible

On aurait tendance à l’oublier mais Christian Grey est plein aux as. Cette fois cela se voit: appartement somptueux avec une vue à couper le souffle, bateau immense et classe, bal costumé entre trèèèès riches… Tous les codes sont respectés.

9) Kim Basinger en guest

Kim Basinger incarne Elena, la « méchante » qui a initié Christian aux pratiques SM. Évidemment, Elena et Ana ne vont pas être copines…

 

Bande annonce 50 nuances plus sombres:

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *