Enfin un purificateur d’air chez moi!

Cet été de canicule est aussi celui d’une terrible pollution à l’ozone, avec des conséquences directes sur ma santé et celle de mes enfants: toux, nez bouché, yeux qui piquent ou encore essoufflement. Ce fut la particule de pollution de trop. J’ai décidé d’acheter un purificateur d’air à filtres. Voici mon avis.

Comment choisir entre un purificateur d’air à filtres ou un purificateur d’air ioniseur?

La première chose à faire pour choisir son purificateur d’air, c’est de comprendre les différentes technologies existantes. Les 2 principales pour les particuliers sont le purificateur d’air à filtre et le purificateur d’air ioniseur. Le premier fonctionne à l’aide de filtres qui vont chacun filtrer l’air de telle ou telle polluant. L’air est aspiré, traverse les filtres cachés dans l’appareil qui capturent les particules indésirables, puis l’air ainsi purifié est reinjecté dans la pièce. Efficace. Simple. Basique. Les ioniseurs fonctionnent très différemment puisqu’ils émettent des ions (particules chargées électriquement) qui vont réagir avec certains polluant pour former une plus grosse molécule, tellement grosse qu’elle devient lourde et tombe au sol. Ne reste plus qu’à passer l’aspirateur. Les ioniseurs sont moins efficaces car ils ne s’attaquent qu’à quelques polluants là où les purificateurs à filtres traitent une palette bien plus large. En revanche ils sont souvent moins chers, et il n’y a pas de filtres à changer. J’ai choisi la simplicité et l’efficacité en optant pour un purificateur d’air à filtres.

Je ne parle pas des pulvérisateurs/sprays qui rajoutent des polluants (COV) dans l’air, un comble, ou encore des purificateurs avec des huiles essentielles, à éviter aussi.

Faut-il absolument un purificateur d’air Dyson?

Purificateur d’air Dyson, Rowenta ou ALPS, on a le choix des marques. Pour faire simple, la technologie est la même quelle que soit la marque: un filtre HEPA 12 ou 13 (13 c’est mieux) et un filtre à charbon actif. Parfois il y a un pré-filtre pour les grosses particules genre poils d’animaux, et un autre filtre spécifique à un polluant en particulier mais les 2 filtres HEPA et à charbon actif suffisent. Donc quelle différence entre les marques? Tout ce qui ne concerne pas l’efficacité! Dyson va être le plus esthétique, avec une appli de contrôle efficace, ALPS est une nouvelle marque dédiée aux petites surfaces et très accessible en termes de prix (189€), les autres marques oscillent entre les deux.

Quel volume d’air je veux purifier?

C’est un des critères principaux. Il existe des modèles capables de purifier des gros volumes, avec un fort débit, quand d’autres ne sauront être efficaces que dans des petites pièces type chambres. Bien sûr, le purificateur d’air peut être déplacé pour purifier une pièce, puis l’autre.

Quel est le bruit du purificateur d’air?

C’est le 2ème critère important! Si vous voulez comme moi purifier l’air des chambres pour profiter d’un air plus sains pendant votre sommeil, il est nécessaire que le purificateur dispose d’un mode « nuit » ou en tout cas une vitesse minimale « silencieuse ». Certains purificateurs sont à plus de 50dB, impossible de dormir à côté!

Quel est le prix et la disponibilité des filtres?

Dernier critère important. Il faut changer le filtre HEPA au moins 1 fois par an, il est donc important de savoir si c’est 20€ ou 60€

En tenant compte des différents critères, nous avons opté pour un purificateur d’air Rowenta PU4080. Depuis, j’avoue en être très satisfaite. On aère la maison le matin et on le fait tourner 1-2h le soir avant de se coucher. La première chose qui m’a plu ça a été le fait de ne plus avoir le nez pris la nuit, un vrai bonheur de retrouver mes narines 🙂 Sinon mes enfants ne toussent plus la nuit, ça aussi , c’est agréable pour eux comme pour nous. C’est un investissement puisqu’un purificateur d’air coûte entre 190€ et 650€ en gros, mais je vis dans une région très polluée et cela permet au moins 8h/jours de s’affranchir de cette pollution. Achat approuvé!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *